Santé au travail/Risques psychosociaux

La crise économique et les mutations des organisations de ces vingt dernières années ont des conséquences importantes sur les relations au travail. Elles affectent les relations entre collaborateurs du fait d’un effritement des collectifs de travail et de la montée de l’individualisme ;  elles ont des répercutions sur les conditions de travail et les relations entre le management et le personnel ; elles influent également sur les échanges entre les professionnels et les clients ou usagers.

Ces mutations aux différents niveaux de l’organisation de travail sont sources de tensions et constituent des facteurs de stress susceptibles d’engendrer des désordres et des violences qui ont tendance à se banaliser aujourd’hui sur la scène du travail : violences externes, violences internes, harcèlement, valorisation du surengagement au travail conduisant à l’épuisement professionnel, travail contre éthique susceptible de provoquer une souffrance éthique…

Le travail peut occasionner de la souffrance et impacter fortement la santé mentale et physique de l’individu, et ce quel que soit son statut. Des troubles psychosomatiques, des modifications du comportement peuvent constituer des signaux d’alerte pour le professionnel. Celui-ci peut rechercher à se faire accompagner pour comprendre le dysfonctionnement vécu et le dépasser.

Dans ces situations, il est en effet important pour la personne de pouvoir trouver un espace d’écoute et de dialogue lui permettant d’exprimer les émotions afférentes à la situation qui pose problème sans la crainte du jugement. L’accompagnement a pour objectif  d’aider le professionnel à analyser le dysfonctionnement vécu pour retrouver ses ressources personnelles et restaurer « son pouvoir agir ».

Le cabinet propose des accompagnements qui répondent aux besoins des salariés ou des organisations. Ces accompagnements s’adressent également aux professionnels en activité libérale ou indépendante (médecins, avocats, chefs d’entreprise…)  :

Demandes individuelles

  • Consultation souffrance au travail et soutien psychologique individuel auprès de professionnels présentant une souffrance au travail  : violences internes et externes, harcèlement moral, accidents de travail, épuisement professionnel, souffrance éthique…

A la demande des organisations de travail et des réseaux de santé au travail

  • Defriefing – soutien dans le cadre d’agressions au travail – Accompagnement post-traumatique – Assistance aux équipes en souffrance. En cas d’événement potentiellement traumatique (accident grave ; décès ; agression…), ce dispositif d’écoute est proposer pour aider les personnes à verbaliser leur expérience afin de prévenir ou de diminuer l’apparition de troubles psychologiques et psychosomatiques. Il répond à une méthodologie précise qui recommande notamment de recevoir rapidement les personnes, en groupe ou en individuel
  • Gestion de crise – gestion des conflits – médiation. En tant que tiers neutre, j’interviens auprès des personnes en conflit pour leur permettre de réamorcer le dialogue et de rechercher une solution validée par les deux parties. L’accompagnement a pour objectif de faciliter la communication, en levant les obstacles et les non-dits. il ne s’agit donc pas d’ imposer et de suggérer une solution qui ne peut venir que des personnes impliquées dans le conflit.
  • Actions de prévention et de gestion des risques psychosociaux visant à optimiser la santé et un mieux-être des salariés au travail. Le cabinet réalise des expertises et diagnostics RPS qui prennent appui sur l’animation de comités de pilotage pluridisciplinaire ( regroupant médecins du travail, contrôleur sécurité, instances représentatives du personnel…). Le cabinet a mis en place notamment une méthodologie d’intervention autour de la reconnaissance du travail dans les organisations qui repose sur l’animation  de groupes de travail sur cette thématique. Sylvie Trinquier est formée à l’outil « Faire le point » de l’INRS qui s’adresse aux TPE (< 50 salariés) souhaitant analyser et prévenir les risques psychosociaux dans leur entreprise.

Ces interventions sont proposées auprès d’entreprises du secteur privé ou public (tous secteurs d’activité),  d’institutions dans le secteur de la santé ou du médico social, d’associations.  Elles font l’objet de conventions à partir d’une analyse de la demande.

Sylvie Trinquier participe au groupe de réflexion « santé au travail » mis en place par la FFPPFédération Française de la Psychologie et des Psychologues depuis 2014.

Elle est membre du réseau CARSAT « intervenants spécialisés en santé au travail »  du Languedoc Roussillon.

Références méthodologiques et théoriques :

  • Psychodynamique du travail qui analyse les processus psychiques mis en place par une personne face à la réalité du travail.
  • Démarche de prévention INRS
  • Victimologie
  • Psychosomatique